Investissement locatif : choisir le bon financement

Investissement locatif : choisir le bon financement

L’investissement locatif n’en finit pas de séduire les Français. Il s’agit d’un excellent moyen d’agrandir son patrimoine, de réduire ses impôts, de préparer ses vieux jours… Avec un taux d’intérêt aussi bas, le marché immobilier est très porteur et attractif. Tout le monde veut en profiter avant que cela ne se remette à grimper. Or, le chemin pour devenir propriétaire n’est pas toujours facile, notamment pour un investisseur débutant. Si vous souhaitez investir dans le locatif, ce petit guide pourra vous aider à trouver le financement adapté à votre profil et à votre projet.

Demander un crédit immobilier : une excellente solution pour un investissement locatif

Même si vous possédez les fonds nécessaires pour couvrir tous les frais liés à l’achat du bien, le paiement cash est déconseillé. La demande de crédit reste l’un des meilleurs moyens pour financer un investissement locatif. Jusqu’ici, l’investissement immobilier est le seul support finançable de façon intégrale à crédit. Le prêt immobilier permet de disposer d’une somme d’argent conséquente pour financer un tel projet. Alors, pourquoi s’en priver ?

Si la souscription à un crédit est très encouragée dans le cadre d’un investissement locatif, c’est parce que ce type de financement est avantageux à bien des égards. Tout d’abord, emprunter vous permet d’augmenter votre pouvoir d’achat. En sus, vous pouvez devenir propriétaire d’un bien que vous ne pouvez pas payer cash.

De plus, en faisant le calcul (rendement locatif + rendement en capital), vous allez découvrir que la rentabilité globale du bien reste largement importante que le coût de l’emprunt. Un dernier point, en achetant votre immobilier via un crédit, vous pouvez profiter d’avantages fiscaux favorables. Aujourd’hui, il est possible de déduire vos intérêts d’emprunt avec les loyers.

Souscrire à un prêt : quelles sont les options qui s’offrent à vous ?

Pour financer votre investissement locatif, vous aurez le choix entre plusieurs types de prêts. À vous de choisir celui qui s’adapte le plus à vos attentes. En général, les banques et les autres établissements de crédit proposent deux types de prêts pour financer un investissement locatif : le prêt amortissable et le prêt in fine.

  • Le prêt amortissable

Le prêt amortissable est le type de crédit le plus prisé par les investisseurs. Il peut être à taux fixe ou à taux variable. Ce type de prêt est particulièrement indiqué aux investisseurs classiques qui sont moyennement imposés. Le remboursement de ce crédit s’étale de 15 à 20 ans et parfois 25 ans.

Avec un prêt amortissable, la mensualité compte une partie du capital emprunté, une partie des intérêts et l’assurance décès invalidité. La part d’intérêt est généralement plus élevée au début du remboursement et baisse progressivement. En choisissant ce type de prêt, vous pouvez choisir de déduire les intérêts sur les loyers durant les premières années pour bénéficier des avantages fiscaux.

  • Le prêt in fine

Vous pouvez aussi choisir de financer votre investissement locatif avec un prêt in fine. Celui-ci est particulièrement réservé aux investisseurs les plus aisés, c’est-à-dire aux emprunteurs ayant une épargne disponible. Avec un prêt in fine, le remboursement de la totalité du capital ne se fait qu’à la dernière échéance.

Plus exactement, le capital est remboursé en une seule fois à une date précise déterminée préalablement dès le départ dans le contrat. La mensualité est donc plus faible qu’avec un prêt amortissable. C’est la meilleure solution si vous voulez maîtriser votre taux d’endettement.

À propos de Le Bon Diagnostiqueur

Les Diagnostics

Chargemente en cours de…

Derniers Arrivants

Chargemente en cours de…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.