COMPTEURS LINKY : LA CGT VEUT BLOQUER L’ENVOI DES DONNÉES

COMPTEURS LINKY : LA CGT VEUT BLOQUER L’ENVOI DES DONNÉES

La CGT Mines-Energie appelle à la grève jusqu’en juin dans le secteur de l’électricité et du gaz. Elle prévoit plusieurs actions dont le blocage des compteurs Linky d’Enedis. De quoi ravir les nombreux opposants à ce nouveau boitier.

Les compteurs Linky pourraient être la cible des travailleurs du secteur de l’électricité et du gaz. La CGT Mines-Energie appelle en effet à mener une grève à partir de ce jeudi et jusqu’au 28 juin. L’un des actions envisagées est de s’attaquer au compteur intelligent d’Enedis, a affirmé au Parisien Sébastien Menesplier, secrétaire général de la Fédération. “Nous pourrions empêcher les nouveaux compteurs Linky de communiquer les informations de consommation aux fournisseurs”, a-t-il déclaré. Ces appareils, déjà installés pour 10 millions de foyers, récoltent des données sur la consommation journalière d’électricité des utilisateurs.

Pour bloquer le système,

Les grévistes prévoient de dérober les cartes SIM des concentrateurs, des appareils qui se chargent de transmettre les données de 50 à 60 compteurs. 200.000 concentrateurs seraient déjà installés sur le territoire français. Enedis a déjà constaté fin 2017, lors d’un précédent mouvement social, que des cartes SIM manquaient, rendant impossible la transmission des informations. “Autant nous respectons pleinement le droit de grève, autant nous considérons que ce genre d’action s’apparente à de véritables actes de malveillance sur le réseau électrique susceptible de dégrader notre outil industriel”, a affirmé Enedis au Parisien. “Dans ce cadre, nous n’hésiterons pas à porter plainte”, a prévenu la société.

Perturber les compteurs Linky n’est pas la seule action envisagée par la CGT. Les grévistes pourraient aussi basculer d’heures pleines en heures creuses dans les grandes villes ou rétablir le gaz et l’électricité pour les familles qui connaissent des coupures pour impayés. Sébastien Menesplier a aussi assuré vouloir viser des entreprises “qui licencient ou criminalisent les actions syndicales”, comme Carrefour. “Des baisses de charges sont aussi prévues dans les centrales de production d’électricité”, a-t-il ajouté. La fédération Mines-Energie pourrait aussi donner un coup de main aux cheminots en retardant les TGV supplémentaires prévus par Guillaume Pépy pour les départs en vacances.

La CGT estime que le service public de l’énergie a été malmené par l’ouverture à la concurrence. “Les prix ont explosé, faisant basculer plus de 12 millions de personnes dans la précarité énergétique”, a affirmé notamment Sébastien Menesplier au quotidien. “Nous sommes en plein débat sur la prochaine loi de programmation de l’énergie dont le débat public s’est ouvert le 19 mars. Pourquoi ne pas l’aborder en faisant d’abord un bilan, après dix ans d’ouverture du marché ?”, a-t-il lancé.

À propos de Le Bon Diagnostiqueur

Les Diagnostics

Chargemente en cours de…

Derniers Arrivants

Chargemente en cours de…

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.